Certification par la VAE

Principes de la VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience (ou V.A.E.) est un droit individuel instauré par la loi de modernisation sociale du 7 janvier 2002. Elle ouvre la possibilité d’obtenir une certification sur la base d’une expérience professionnelle, et non plus seulement au terme d’un parcours de formation.

Conditions

Seule condition exigée : pouvoir justifier d’une expérience d’au moins 1 an, en rapport avec la certification visée. Cette expérience peut avoir pour cadre une activité salariée, non-salariée ou bénévole, exercée en mode continu ou non. Elle doit être jugée recevable par l’établissement qui délivre la certification. NB : Ne sont pas pris en compte, dans la durée d’expérience, les périodes de formation et les stages effectués pour la préparation d’une certification.

Dépot de demande

La demande initiale est à déposer auprès de l’établissement délivrant la certification. C’est cet établissement qui vérifie la recevabilité de la candidature : à savoir la durée et la nature de l’expérience en lien avec la certification visée. Ce n’est qu’une fois la candidature déclarée recevable que le dossier peut être constitué et déposé. Au cours de la même année civile, le candidat ne peut déposer pour la même certification qu’une seule demande, et ne peut pas dépasser trois demandes pour des certifications ou diplômes différents.

Constitution du dossier

La demande VAE s’appuie sur les dossiers de candidature et de validation Dossier de candidature (Livret 1) Il contient les informations relatives aux emplois occupés et aux activités exercées. Ces informations permettront de déterminer si la candidature de VAE est recevable pour la certification demandée. Une fois la demande déclarée recevable, il appartient au candidat de constituer le dossier de validation. Dossier de validation (Livret 2) Il permet au candidat de décrire avec précision les activités qu’il a exercées et d’apporter la preuve des éléments avancés. Le jury statuera à partir des éléments ainsi fournis dans le dossier de candidature et le dossier de validation. La recevabilité de la demande ne préjuge en aucun cas de l’étendue de la validation qui sera prononcée par le jury.

Composition du jury VAE

Le jury qui compte un minimum de 4 personnes est habilité à statuer de façon souveraine :
  • Le président du jury
  • Un représentant des salariés
  • Un représentant des employeurs
  • Un représentant de l’organisme de formation
Pourcentage des membres extérieurs à l’organisme délivrant la certification : 50 %, avec une répartition 50 % salariés et 50 % employeurs.

Procédure

  • Etape 1 : Accueil et information
    • Informations sur la procédure VAE
    • Remise du dossier de candidature et guide VAE (Livret 1)
    • Présentation des critères de recevabilité
  • Etape 2 : Recevabilité du dossier de candidature
    • Examen du dossier de candidature et notification de recevabilité ou non
    • Remise d’un dossier de validation
    • Proposition accompagnement individualisé
  • Etape 3 : Constitution du dossier de candidature
    • Description – Analyse et Valorisation de l’expérience professionnelle
  • Etape 4 : Depot du dossier de validation
    • Réception dossier de validation par l’établissement
    • Vérification de la conformité administrative et technique du dossier
    • Convocation jury
  • Etape 5 : Jury de validation
    • Examination du dossier VAE
    • Entretien technique avec présentation d’un projet et du portefeuille de preuves
    • Délibération du jury
NOTIFICATION DE LA DECISION DU JURY
Conduit à l’une des situations ci dessous
VALIDATION TOTALE DU DIPLOME

VALIDATION PARTIELLE Précision du ou des bloc(s) de compétence(s) obtenu(s)

AUCUNE VALIDATION

Remise du parchemin Titre Certifié Remise Certificat de validation Bloc de compétences Néant
Contactez Caroline Vouters par mail cvouters@cepreco.fr ou au 03 20 28 29 11 pour tous renseignements.
BACK